AU MAROC...

Depuis 2007 j'ai participé plusieurs fois  au Festival «Les 1001 Nuits du Conte» de Beni Mellal (directrice artistique Fatima Zahra Sahli).

Avant, sur la place du souk, des conteurs, vendeurs de petits secrets de bonheur, des diseurs d’histoires, se sont relayés pendant longtemps pour tenir leur public en haleine.

Aujourd'hui, à Beni Mellal, un seul homme résiste encore et fait toujours écouter sa parole : Omar Douâmi, ce conteur qui raconte depuis plus de trente huit ans dans la même "halqa" dont il est le seul à savoir maîtriser les multiples règles.

Sur cette place, donc et devant son fidèle public, c’est là que j'ai rencontré Omar.
Omar est un  conteur traditionnel qui raconte de longues épopées berbères en arabe dialectal.
Pour produire ses longs récits, qui peuvent durer plusieurs mois, Omar s'inspire des films de "Bollywood" dont il insère des motifs du scénario dans ses épopées.
Sans compter les séries américaines qu'il regarde plusieurs fois pour comprendre l'endroit précis de l'histoire où se trouve la publicité...
Pour savoir lui aussi où arrêter judicieusement son récit et faire "un tour de chapeau" dans son public... et être sûr qu'il revienne demain !

De cette rencontre étonnante un film, «LE DERNIER DES CONTEURS» un docu- fiction de 52 mn a été réalisé par Fernando De Azevedo  (504 production à Paris) 

mail de la production : Pascal Albertini  "pascal@504prod.com"

Tel: (+33) (0)9 51 44 44 34  Fax: (+33) (0)9 56 44 44 34

Site web: www.504prod.com

AU VIETNAM...

En décembre 2008 j'ai raconté dans le cadre de l’Institut Français de Hué et des écoles primaires des villes de Vingh, Ho Chi Minh Ville et Hanoï.

En parallèle, j’ai fait un collectage de récits de guerre pour ma création «Vétéran(s)»


En novembre 2013, à Yen Baï et Hanoï dans le cadre des "ANNÉES CROISÉES FRANCE VIETNAM" en partenariat avec la ville de Chevilly Larue j'ai raconté en français (avec traduction) pour des enfants de maternelle et d'école primaire, et sans traduction pour des élèves bilingues et des étudiants en langue française (FLE) dans le cadre de l'Université de Technologie de Hanoï.

 

ALGÉRIE...

En mars 2014, pour l’Institut Français de Oran j’ai été missionné pour animer une formation au conte pour de futurs professeurs de français.

Quand le conte est utilisé comme outil pédagogique pour apprendre une langue...

Mars 2016 : participation à la 10ème édition du FESTIVAL DU PETIT LECTEUR de Oran.

Nous étions 20 conteurs et conteuses des bords de la Méditerranée.

Théâtre, université, collège et lycées, jardin, anciens bains turcs, Institut Français, tram, etc. Pendant 10 jours nous avons investi la ville avec nos récits et nos contes. En français, en arabe, en anglais et même en espagnole !

Les histoires sont voyageuses et ignorent les frontières. Celles de la géographie et celles des esprits...Et ça fait beaucoup de bien !