"AU PAYS DE LA VIE SANS FIN"

Les enfants et les jeunes sont aussi concernés par la question de la fin de vie. Très tôt la mort soulève chez eux autant d’interrogations que chez les adultes.

 

Les contes et les légendes permettent d'apprivoiser les angoisses humaines universelles.
Tout en admettant que la mort est inéluctable, ils mettent au centre des récits, notre pulsion de vie : l'amour.
Ils offrent une alternative, un détour par la fiction pour aborder cette thématique délicate qu’est la mort.

 

L’HISTOIRE...
Une adaptation d'un conte traditionnel "L'HOMME QUI NE VOULAIT PAS MOURIR" (Contes de la Beauce et du Perche, Revue des traditions populaires, Paris 1912)

à la suite d'un rêve un garçon va se mettre en route pour rejoindre la fille de son rêve qui l'attend dans le pays où la mort n'existe pas.

Apres beaucoup de pays traversés et de personnes rencontrées il rejoindra sa fiancée au pays de la vie sans fin.

Mais très vite l'envie du retour se fera ressentir...



Un récit "entrelacs" ,  entre rêve et réalité, pour se faufiler dans cet "entre-deux"… Un espace où l’étrange et le merveilleux se côtoient pour nous faire découvrir un monde imaginaire où le temps et l’espace sont élastiques et se jouent de nous.

On ne distingue plus le vrai du faux et le passage aller-retour vers l’imaginaire est grand ouvert.

Allez, donnez-moi la main et vos oreilles et laissez-vous embarquer !

DURÉE : 55 mn 

 EN FAMILLE À PARTIR DE 7 ANS

J’ai rêvé d’une belle fille

Qui m’a dit viens je t’attends

Depuis elle retient ma vie

J’ai le coeur à contre temps

 

Son pays est sans grillage

Il est en dehors du temps

Il me faudra du courage

Moi qui ne tient pas au vent

 

D’abord embrasser ma mère

Et garder son souvenir

Un trésor une chimère

Pour guider mon avenir

 

Parmi tempêtes et naufrages

Sans compter tous les mirages

Je partirai sans bagages

Tout est possible à mon âge

 

 À moi l’aventure extrême

Je suis parti pour ailleurs

Là où vit celle que j’aime

Là qu’ira battre mon coeur

 

Où tout est neuf et rebelle

Balayé par les grands vents

Je resterai avec elle

Et jusqu’à la fin des temps

 

 Si les années qu’on me laisse

Ne sont que minute et jour

Et même si le temps presse

Je veux vivre cet amour

 

Tout au bout du bout du monde

Au delà des horizons

Je vivrai chaque seconde

Avec elle dans sa maison 

 

Sur le chemin des étoiles

Pour ne pas perdre le nord

Comme un bateau sans ses voiles

Je la chercherai encore

 

Où se termine la terre

Les forêts et les déserts

Même les diables se terrent

Au fin fond de l’univers

 

 Je n’ai pas trouvé ma mère

ni le chemin de retour

J’ai mon âme très amère

Car J’ai perdu mon amour

 

Voilà mon front qui se ride

Et mes dents tout ébréchées

Mes beaux cheveux qui se grisent

Mon voyage est achevé

 

J’ai le ciel comme couverture

Et la terre pour oreiller

C’est la fin de mon aventure

Mon histoire elle est terminée

Avec la complicité en écriture de la conteuse

PRALINE GAY PARA